Vous cherchez, une association particulier?, vous voulez un chien croisé non smais un Asso-Création, elle vous tends la main afin de vous aider ! térilisé ?(sans se faire avoir) Labeykey, n'est pas une Association de refuge


    Canis zéblinus::débat sir la recréation de l'espèce

    Partagez

    Sondage

    Pour où contre ?

    [ 1 ]
    100% [100%] 
    [ 0 ]
    0% [0%] 
    [ 0 ]
    0% [0%] 

    Total des votes: 1
    avatar
    Ademth

    Messages : 84
    Date d'inscription : 08/01/2012
    Age : 26
    Localisation : Avec Mes Amis ! et Vives The Labey Dogs !

    Canis zéblinus::débat sir la recréation de l'espèce

    Message  Ademth le Mar 6 Jan - 20:52

    avatar
    Kornth

    Messages : 11
    Date d'inscription : 06/02/2013
    Age : 29
    Localisation : à Loser City,avec mes amis.

    Re: Canis zéblinus::débat sir la recréation de l'espèce

    Message  Kornth le Mar 6 Jan - 23:03


    tiré du document PDF.


    Origine:d'après les archives datant de 1994,deux obser- vations sont considéré crédible par l'équipe scientifique de Edward Lombias.
    Il a lui-même affirmé,avoir interrogé les témoins,dans cet zone,il y aurait un Owaled Kays,cette animal fait partie sans aucun doute au canidés,mais rien n'est sur.
    Edward Lombias à obtenu deux dessins,réalisé par deux témoins.
    une sorte de chien sauvage,pour certains,d'autres pensent à au descendants de chiens-loups sauvages,d'autre encore à un coyote,voir un hybride de loup gris et de chien- loup(un wolfdog)
    les opinions divergent,Edward Lombias pense plutôt,à une espèce descendant du loup gris,une zébline(un canidé souvent comparé à des chiens)
    Description :
    d'après les témoins,et les archives,les descriptions dé- crivent des animaux comparable à des chiens domes- tiques.
    comme le loup gris,la description,décrit que ces animaux vivent en meute.
    les yeux sont comparé à celle d'un loup,le museau plus court et puissant chez le mâle,alors que chez la femelle,le museau est long et plus fins.
    les oreilles sont généralement dressé,de forme trian- gulaire,les petits portent des oreilles triangulaire tom- bante,au court de la croissance,certains adultes,arborent des oreilles,pas spécialement dressé,peuvent être semi- dressé,semi tombante,où en forme de rose.
    la forme des oreilles et de la tête,peut avoir des variances simples d'origines génétiques.
    ceux qui a le plus surpris était que les animaux était de la taille d'un chien de berger(environ 58cm à 62cm),les plus petits n'étaient pas plus grands que des labradors(54cm −56cm (f) 56cm-57cm(m))
    les individus plus petits sont sans doute des jeunes de la horde,la forme et l'apparence était proche du chien,de l'autre,la silhouette est fine,effilé et puissante,les membres sont
    de longueurs identiques,la forme de la poitrine jusqu'a ventre,indique que certains étaient taillés pour la vi- tesse,d'autre pour l'endurance,d'autre encore pour la stra- tégie.
    la queue est tombante.le poils est composé de sous-poils
    imperméable et de couche de poils soyeux.les poils peut être court,certains individus ont des poils longs,où mi- long
    la caractéristique sont la couleur du pelage très diversifié. Couleur du pelage :
    généralement fauve unis,à fauve clair charbonné noir,.
    fauve clair charbonné noir :un fond de pelage plus clairs,avec des teints bruns-ocre clair,avec poils noirs.du noir était sur les oreilles,la tête,au niveau du museau et du pourtour des yeux.(un masque noir),les membres ont du noir en forme de chaussette(un marquage en chaussette au niveau des pattes),le bout de queue est noir unis,avec parfois,un marquage noirs sur le dos.
    fauve unis:crème à des teintes bruns et ocre,avait des teintes pouvant être brun foncée(un aspect marron),à a brun-rouge(un aspect plus où moins rouge),avec des nuances allant de crème,roux,où blanc.
    couleurs observé par les témoins
    Fauve charbonné gris clair:crème à teintes brun et ocre,avec marques gris clair(gris pâle,dit argenté) char- bonné,associé un gris plus foncée(gris presque noir)
    nuance:brun à brun-rouge,avec blanc où beige
    Noir et feu brun-rouge :un marquage atypique,noir unis,avec marques feu(sur la tête,au dessus des yeux,du museau,sur la poitrine,le ventre,et les marques feu en forme de chaussettes)
    avec marquage brun à brun-rouge(beige clair où fauve clair,charbonné brun,avec marques noirs en masque sur la tête,les oreilles,le garrot jusqu'a la croupe,en forme d'oblique noirs,avec la queue jusqu'a bout de queue pou- vant être clairsemé(gris,blanc où roux)
    il y a deux variances du noir et feu
    suite au observation d'autres couleurs inatendu.
    Noir unis :de gris-noir à noir unis nuance:présente de marques grises,blanche,où rousse (variante noir et sable,fond noir,avec marquages sables plus où moins dis- tincte)
    Noir et blanc.
    sans oublier en passant par le brun-rouge,le gris-noir à noir profond,si en on va de le sens opposé,on va de gris clair,à gris argent,en passant,par le fauve,sable,jusqu'a crème en passant par le roux jusqu'au blanc unis.
    Couleurs rares observé :
    Owaled Kays
    1
    2
    Pie blanc et roux:fond blanc où crème-blanc,avec tâches de taille moyenne de couleur roux
    Pie blanc et sable:fond blanc où crème-blanc,avec des tâches de tailles de moyenne,de couleur sable
    d'après les observations,la répartition des marquages en forme de tâches sur le pelage bicolore appelait “Pie”
    peuvent être de tailles différentes,(petite,moyenne,où grandes) ,pouvant être rapproché,écarté,où dispersé.
    un chasseur à trouvé une de ses chiennes gestantes,il avait surpris la chienne frigoté avec un mâle de pelage typique de la robe pie blanc et roux
    la chienne engendrait une portée de 7 chiots,trois chiots avaient un pelage qui se sont éclairé suite à la crois- sance,parmi les plus foncée,le chasseur découvre au beau milieu de la portée
    deux chiots de couleur pie,un mâle de couleur pie blanc et roux,une femelle de couleur pie blanc et noir
    les deux chiots ont questions,le mâle appelait Khenda,est mort à l'age de 16 ans,la femelle Inakia,est morte à 18 ans.
    Edward Lombias à pus confirmer que c'était une meute de zéblines ayant était observé.
    ------------------------------------------------ Mode de vie des Zéblines : ------------------------------------------
    comme les loups,les zéblines vivent en meutes ,mais contraiment à une meute de loups comprenant de 4 à 12 individus,dans une meute,les zéblines vivent en grandes meutes(GD.MTS)
    un nombre d'individu variable en fonction du territoire et des ressources.
    le plus frappant est l'organisation hiérarchique et la répar- tision des taches au individus,semblait évoquer une mé- thode évolué
    Hiérarchie:dirigé par un couple dominants,plutôt agée de 4 ans à 6 ans,chez les zéblines,les femelles sont plus pru- dente et sont les plus véloces.
    chez les loups,c'est un couple qui dirigent,chez les zé- blines,le plus dominant entre le mâle et la femelle,c'est la leader,également appelé la dominante.
    dans la horde de zéblines pouvant comportent de moyen de 12 individus à 20 individus,les meutes les plus grandes comportaient environ 60 individus jusqu'a une population importante
    de 100 individus.
    Edward Lombias à repéré que la zébline est une cani- dé intelligent,très évolué.certains récits évoque ces hordes comment des armées pour mener la guerre,où par défense envers l'homme.
    certaines histoires prétentent que l'espèce aurait un goût
    prononcé pour la chair humaine,une de raisons pour la quel,l'espèce aurait était chassé.
    suite à des fouilles mené sur des habitats ayant eut des meutes de zéblines,ils semblent que en effet,des récits d'attaques sur les humains semblait indique différentes te- cheniques de chasse de l'animal,mais aussi la qualité et la splendeur de son apparence.
    si l'espèce à évolué pour consommer des humains,cela ex- pliquerait que les individus ayant des “traits canins " ont étaient avantagés sur la chasse et on pus ainsi mieux trans- mettre leurs gènes à leurs descendants.
    contrairement aux loups gris,les zéblines vivent aussi bien en forêt,qu'en campagne,également,dans les déserts chaud,et les déserts froids.
    en fonction du territoire,du nombre de membres utile à la chasse et à la protection des ressources,l'arme favorite des zéblines,est similaire à celle de la hyène.
    Organisation du groupe :
    il y a le couple dominants,appelé Alfa,une femelle plus agée mené la horde,(elle peut avoir plus où moins de 6 ans)
    suivis de quatre couples,de sous-dominants,également comparé à des sous-chef.deux mâles et de femelles,dont le rôle premier était d'assuré la sécurité et la protection
    des dominants.le troisième rang est occupé par deux où quatre couple,souvent ils sont au nombre de 6 indivi- dus,leurs rôles est d'assuré la sécurité,la protection de la horde,mais aussi patrouille dans le territoire,à la re- cherche d'intrusion quel soit animal,où humaine.ces ani- maux là ont environ entre 2 ans et 4 ans,les plus jeunes n'ont pas plus de 10mois.
    ceux de troisième rang à un rôle de combattants,ils sont prêt à se battre contre les rivaux,en compagnie des membres de quatrième rang,également appelé
    les rabatteurs.
    ceux de quatrième rangs,sont plus nombreux,au sein de la horde,c'est à eux que revient la charge de rabattre la proie dans une embuscade,en cas de changements,ils s’adapte- ront au comportement de la proie,à sa résistance,où à la menace causé par l'homme.ils sont aussi le rôle défensive d'attirer la victime dans la direction voulus,gagnant ainsi du terrain.
    ceux de cinquième rang sont composé de membres agées,également nommé doyens,ces zéblines sont plus agées,(comparable à nos grands-parents par exemple
    les plus agées se chargent de l'éducation et de la so- cialisation des louveteaux,contrairement aux loups ac- tuelles,dont le seul le couple dominant se reproduit,chez les zéblines,tous
    se reproduisent,il y arrive que plusieurs naissances est lieu.
    compter une portée par ans,pour le loup gris,compter
    deux portées par ans pour la zébline(on voit un nette dif- férence)
    malheureusement,les petits à peine née sont très vulné- rables,les portées des dominantes,sont protégé par les fe- melles dominantes contre les mâles qui serait tenté de les dérobé et de les manger.
    on parle de zéblines mâles affamé,prêt à tous pour se nourrir,même des petits,le terme exacte de la portée d'une zébline,le nom associé est zéblineaux.en référence à “lou- veteaux”
    comme chez les chiens,les zéblines sont plus agressives en périodes de chaleurs,où période de chiots venant de naître.
    extrait “de la ruse d'une zébline”
    -si vous tue un zéblineau à une portée,,certains des vôtres payeront la dette de votre meurtre, au périls de leurs vies,les chasseurs se mettent en danger de morts,quand ils rencontrent
    ces agents de la mort,si vous la croisé trois fois,vous êtes mort”
    dans l'extrait,on voit clairement une crainte bien défi- nis,les fouilles de Edward Lombias ont permis de mettre a jours,la terrible chasse des zéblines.
    La Chasse ;
    les zéblines chassent de façons différentes,elles ont un meilleur succès dans leur chasse,car elles doivent faire à la réduction des habitats naturelles,dont les ressources fai- blisses et également affronter l'espèce la plus périeuse sur terre,l'espèce humaine.
    comme les loups,les zéblines s’adaptent et ajustent leur stratégie en fonction de la proie.
    chasse aux animaux :la horde se dispersé en plusieurs petits groupes,deux petits groupes approchent,se dissi- mule,deux autres petits groupe vint distraire la victime,le cerf est donc distrait par
    la horde,d'autres petits groupes vont approcher et encer- cler.
    la horde va harcela la proie,en mordants,et esquivant les coups.même blessé,les zéblines survivent,certains membres viennent leur apporter leur part de nourriture.
    une fois la victime harceler,des groupes font se divi- ser en deux groupes plus petits,ils poussent la proie à la course,les rabatteurs à l'arrière,la proie est pourchassé par une meute qui surgit des fourrés pour la mordre même aux jambes.le cerf fuit,s’il change de direction,le piège se déploie,les animaux se disperse et font front.
    à la différence des loups,au court de la course- poursuite,les endurants font saigner la proie,les plus forts,ouvre le ventre de la proie,et extrait les viscères,une autre horde arrivent et font chuter la proie à terre.
    le cerf chute brutalement au sol,puis la grande meute se
    précipitent et comment la dévoré vivante,alors qu'une fe- melle met à la mort la proie.
    cette techenique est proche à celle de la hyène,mais com- biné à la techenique de l'embuscade.
    imaginez que la victime soit humaine,les zéblines connaissent le danger et l'intelligence humaine,pouvant leur faire défaut.
    côté intelligence,la zébline à de la marge,on dit que ces loups sont intelligent,plus que les loups gris actuelles.
    L'embuscade:tout commence quand les groupes se di- visent,en plusieurs petits groupes,d'un côté,les petits groupes se mettent en position,d'autres regroupement s’éloignent,d'autres se déploient.de sorte encercler la zone cible.
    imaginez qu'un chasseur à la maladresse de vouloir tuer une zébline,les zéblines de seconds rangs attirent le chas- seur qui tente de tuer,au même moment,deux groupes poussent ce dernier à à vider son arme,conséquence deux zéblines sont blessé,mais vivantes,sur la horde qui at- tirent et distrait le chasseur,ceux de troisième et qua- trième rangs coordonnent leurs efforts en conduisant vo- lontairement le chasseur au trousse des blessé,rapidement coursé par le groupe qui vient rabattre.la cible approche du piège,la horde laissé la victime entré au centre de l'embuscade.voilà que les hordes se rejoignent et en- cerclent la victime.c'est à ce moment là,que les zéblines attaquent aussitôt,sous l'égide de la leader,si la dominante est tué,la chasse sera stopper,le temps nécessaire à la horde d'élire une nouvelle leader,si c'est le mâle qui est tué,la femelle dominante peut choisir un autre mâle.
    la dominante accompagné de tout la horde,qui semblait avoir fait en formation en étoiles à cinq branches,certains protégent et monte la garde aux tanières,tandis que
    ceux qui chassent utilise la stratégie,le piège se re- ferme sur le chasseur contraint à fuir,en infériorité numérique,les zéblines vont le courser,le mordre au ventre,extraire les intestins,un autre groupe va venir faire tomber à terre l'homme,puis la horde se referment sur lui,tandis que de deux autres achèvent la victime.
    les zéblines vont s’agglutient autour du cadavre,et le dé- voré,pour consommer les os,le plus impressionnants,la meute étant en nombre imposants,montent groupés
    sur un squelette qui finit par se brisé et être écrasé sous le poids.pendant que certains termine les restes,d'autres apportent de la viande aux portées,toutes les membres de la meute y participent,les femelles apprends aux zé- blineaux,de protéger sa part.
    parmi les portées,certaines sont issus de femelles dominés qui doivent défendre hardiment leurs portées.
    en plus de la techenique de l'embuscade associé à une te- chenique de stratégie,on a cité que quelques des teche- niques employé,il y aussi les mêmes méthodes que les loups gris.
    3
    4
    Reproduction :
    en milieu du naturelle,c'est au printemps que les zébli- neaux viennent au monde,une femelle engendre une por- tée de 6 à 12 petits.
    les zéblineaux venant de naitre ne pesent quelques grammes,environ 300 à 400gr,ils naissent sourd et aveugle.
    à l'age de trois semaines,la première sortie vers l'extérieur,pour découvrir le monde extérieur et faire connaissance avec des membres de la horde.
    le dominant approche,la queue basse,et oreilles dressé vers l'arrière en signe de respect envers la dominante,qui va l'autorisé à s’approcher.
    sous la surveillance des autres femelles,et des doyens,le mâle dominant fait connaissance avec la portée dont il est le père.
    les femelles dominantes sont avec leurs propres progéni- tures et prenez soin de ces dernières.
    la femelle est une bonne mère,attentive et protectrice.
    à l'age de trois semaines,les zéblineaux passe du lait ma- ternel à la viande réingurgiter des adultes,pour les nourrir.
    au cours de la croissance,à partir de 12 semaines,qu'ils rejoignent la grande meute,les zéblineaux au yeux des adultes sont l'avenir de la meute,leurs survivances.
    malheureusement à partir de 1 à 2 mois,le danger dé- butent,les zéblineaux se cachent si des rapaces volent dans les airs,les adultes éloignent ce dernier à émettant
    des grognements,associé à des aboiements.sans ou- blier,les reptiles,dont les cobra où les crotales,dont la morsure est venimeuse.
    un zéblineau insouciant se fait mordre par un crotale,et succombe au venin,le crotale n'a que le manger.
    en présence de serpents,les femelles vont déplacer les petits dans un meilleur habrit,voir dans le meilleur chose,faire peur au serpent,il arrive que la zébline reste à distance,les femelles font se mettent à creuser le sol,en aspergeant le serpent,certains des zéblines remue la queue,pour pousser le serpent à agiter sa sonnette,dans la majorité des cas,la horde est prêt à sacrfier quelques uns de la meute,au profit d'une bonne chair.
    un groupe se met en danger,attirent et pousse le serpent à mordre,d'un côté,les autres zéblines mordent,une autre sauta et abats le serpent en mordant au cou.
    la cadavre est vite consommé,les zéblines mordu finissent par mourir,les zéblines trainent les cadavres envenimé dans une zone précise à l'écart des antres.
    même si la confrontation entre les serpents venimeux et les zéblines sont rares,le plus souvent,sont les autres pré- dateurs.
    les loups gris,les ours sauvages et l'homme.sans oublier les coyotes qui viennent parfois tué et dévoré des petits.
    la quantité de portées semblaient être d'ordre défen- sive,les plus faibles attirent les prédateurs qui vont les manger,mais il y a trop de zéblineaux qui fait que certains survivront.
    mis à part les autres prédateurs,l'urbanisation et la des- truction des ressources ont contraint à une chute bru- tale,de l'espèce.
    en seulement 15 ans,la population de zéblines à chuter passant de 100.000 individus par meutes(18 meutes),jusqu'a au sueil
    de 600 individus,conséquence ;l'espèce est condamné.
    Extinction :
    principale raison :la déforestation,l'expensition géogra- phie et de la démographie humaine,ne cesse de croitre,les pressions exercé
    sur les ressources ont était des conditions parfaite pour causer l'extinction d'une espèce.
    associé à ça,la chasse par l'homme sur les animaux et sur les loups,ont permis l'expensition des zéblines qui n'ont pas simple à abattre pour les chasseurs.
    associé à des changements climatiques et la disparition de certaines proies ont grandement joué
    dans la disparition des zéblines.
    la disparition s’expliquerait aussi par des éloignements de différentes meutes,ayant provoquer des croisements consanguins,qui a terme
    à conduire à la fragilité et à la stérilité naturelle.
    une chose est sûr,l'espèce est officiellement éteinte,depuis de 1996,hors des archives semblait attester de la survi- vance où du retour de l'espèce
    il y aurait quelques meutes,un équivalent de quatre meutes perdu,une chose,plus aucun récit,ni rencontre eut lieu après 1996.
    il y a des retours en vagues.
    en 2002,deux fermiers ont était attaqué par ceux qu'ils décrivent comme des sortes de malinois.
    en 2005,dernier cas d'attaques,deux enfants sont retrouvé morts,dont deux hommes plutôt jeune.
    la légiste confirme que les victimes ont était tués par des zéblines survivantes
    l'espèce fait partie du programme
    Renescence Species Indus Project(R.S.I.P.T) le but étant de récréer
    -les zéblines en se rapprochant du début à la fin,dans ces conditions on parle de recréation d'une espèce.
    aurions-nous l'honneur de retrouver des ancêtres des zé- blines,quoi qu'il en soit,le débat est ouvert.


      La date/heure actuelle est Jeu 13 Déc - 2:18